Le RTC « Réseau Téléphonique Commuté »

Posted on Posted in telecom

Notre société actuelle est caractérisée par une hyperconnexion entre ses membres, ce qui est rendu possible grâce à un réseau de télécommunications développé et large.

Ce réseau est soumis à de constantes améliorations et évolutions, et les RTC, ce réseau téléphonique historique, est de plus en plus délaissé pour des technologies plus efficaces.

Qu’est-ce que le RTC ?

Les premières formes des télécommunications longues distances se composaient de fils électriques qui permettaient de communiquer au moyen du morse, et c’est ainsi que le service qu’est le télégraphe a pu voir le jour.

Au fil des années, les technologies utilisées ont été perfectionnées, de manière à rendre possible la communication vocale entre des personnes qui sont situées à des distances importantes l’une de l’autre. C’est l’acronyme de « Réseau Téléphonique Commuté », et a permis à la compagnie France Telecom devenue Orange de fournir ses services téléphoniques sur l’ensemble de la France depuis les années 1980.

Ce réseau filaire est fixé sur des routes spécifiques, permettant à certaines localités de bénéficier aussi bien d’un accès au téléphone qu’à internet. Que ce soit pour les données ou la voix lors des appels, les informations sont transmises sous forme d’impulsions électriques via de longues distances.

C’est possible grâce aux câbles de cuivre qui composent les différents réseaux. Selon le cas, on trouve des câbles qui sont enterrés à une certaine distance, ou bien qui sont reliés aux différents domiciles par des poteaux, et sont ainsi disposés en l’air.

Le RTC et ses limites Le RTC a été une solution viable et efficace pendant longtemps. Elle a d’ailleurs permis l’accès à la téléphonie et internet à différentes zones qui étaient précédemment reculées. Toutefois, cette technologie n’a pas su s’adapter aux besoins toujours plus exigeants de la clientèle des opérateurs de téléphone.

En outre, c’est une solution qui n’est pas très pratique sur bien des points, dont la mise en place elle-même, mais aussi la désinstallation en cas de déménagement. En outre, il faut passer par diverses procédures afin de pouvoir utiliser vos différents numéros fixes depuis une autre ligne. Si votre nouveau domicile ne dispose pas d’une installation capable de prendre en main le réseau RTC, il devenait nécessaire de refaire une toute nouvelle installation, ce qui était couteux à la fois en termes d’argent et de temps.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *